LA REVUE GENERALE
Powered & Design : Pages Factory   











  Appel aux amis de la
    Revue générale



Sur toutes les années :
Par année :
Compte-rendus en 2016

Liste des auteurs en 2016

Liste des thèmes en 2016


Année 2016 : Mois 7 - 8

Francis Delpérée: Juste un petit mot [Editorial]Xavier Follebouckt: Les leçons du passé : la Russie et le conflit ukrainien [politique internationale]Tanguy de Wilde d'Estmael: L’intervention internationale en Syrie :les raisons d’une réticence [politique internationale]Bernard Coulie: Le génocide de 1915 à la lumière de l’histoire des Arméniens : passé et avenir [politique internationale]Simon Delplanque: La Belgique, acteur insignifiant du système international ? [politique internationale] Collectif: Valmy Féaux, Francis Delpérée : Dialogue citoyen [Entretien]Daniel Charneux: À la Recherche du Temps perdu : un haïku dilaté ? [Littérature]Marcel Detiège: Jacques De Decker [rencontre]France Bastia: Jean-Sébastien Poncelet et La tendresse des séquoias [nos lettres] 



Année 2016 : Mois 5 - 6

France Bastia: Après le chaos... [Editorial]Michel Dumoulin: Les Belges en Suisse pendant la première guerre mondiale [histoire]S Gianetta: Pourquoi encore parler de Nietzsche ? [Un homme, une oeuvre]David Gullentops: Une dimension inconnue de l’œuvre d’Emile Verhaeren [nos lettres] : Le prix citoyen [enseignement]Michèle Lenoble Pinson: Entre Chine et Belgique, une Chinoise Michèle Lenoble-Pinson 37 bâtit des ponts [enseignement]Marcel Detiège: Valmy Féaux [rencontre]Dominique Lysse: Le dragon (et sa famille) avant Saint Georges [Folklore] 



Année 2016 : Mois 3 - 4

Francis Delpérée: Nom de plume, nom de guerre (éditorial) [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]Pierre E. Ryckmans : Léopoldville blanche et noire [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...] Collectif: Chronologie commentée [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]Philippe Paquet: Pierre Ryckmans et la Belgique [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]Jean-Baptiste Baronian: Portrait d’un « Petit Belge » en Chine [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]Patrick Nothomb: Attaché culturel à Pékin, mai-octobre 1972 [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]Philippe Paquet: Une « âme simple » appartenant à une « espèce déchue » [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]France Bastia: Simon Leys Navigateur entre les mondes [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...] Collectif: Que lire de Simon Leys ? Petite orientation bibliographique [De Pierre Ryckmans à Simon Leys, une vie...]Denis Mukwege: Le modèle d’assistance holistique de Panzi et française [Témoignage]Jerzy Lukaszewski: La Pologne a choisi l’alternance [politique internationale] 


animation
 


Revue de réflexion et de culture, c'est la plus ancienne des revues belges.

Fondée en 1865, elle réussit la gageure d’être, depuis 150 ans, le reflet des mouvements de la politique, de l’économie, des sciences et de la culture, en un mot de tout ce qui fait le pouls de la Belgique et l’écho du monde.

Ouvrant régulièrement ses pages aux spécialistes les plus autorisés comme à de talentueux nouvellistes, diffusée dans toutes les grandes bibliothèques belges et étrangères, elle constitue, par ses interviews de personnalités éminentes, ses articles de fond et ses chroniques, un instrument précieux de réflexion et de culture, et une exceptionnelle mémoire de notre temps passé et présent.

 
 

NOS RUBRIQUES
Editoriaux
Témoignages
Diplomatie
Littérature
Nouvelles
Portraits
Religion
Philosophie
Histoire
Politique
Réflexion
Linguistique
Sciences
Europe ...

NOS CHRONIQUES
Cinéma
Théatre
Musique
Les livres
Beaux-Arts
Expositions
Lettre de Flandre
Ce mois qui court
Chanson vivante
Billet de Wallonie
La petite chronique
de C. Libens

 
 

Il est rare de conjuguer ce que l’on peut appeler une tradition avec un sens évident du renouvellement. La Revue générale fournit un exemple constant de cette conjugaison difficile qui, pour elle, paraît naturelle. Elle parvient, en demeurant fidèle à elle-même, à sauvegarder sa jeunesse et sa mobilité d’esprit. Ouverte aux problèmes du jour, fidèle à son équilibre qui exclut les a priori, elle apporte chaque mois ses grandes études, ses témoignages, ses réflexions, tout en restant un des derniers lieux d’accueil à la littérature.

Le Soir

Son sommaire varié couvre toutes les pistes de réflexion, politique, histoire religion, science, témoignages sociaux, voyage, etc. sans oublier la culture?: littérature, cinéma, une nouvelle chaque mois… Sa présentation très «?haut de gamme?» incite à la lecture, et l’ampleur et la qualité du sommaire font que, une fois entre les mains du lecteur, la tentation est forte d’aller jusqu’au bout d’un seul trait?! La Revue générale est et reste la lecture des gens cultivés et qui désirent le rester.

La Revue générale, qui chemine vers ses 150 ans, a pris un fameux coup de jeune dans sa présentation. Les articles demeurent ce qu’ils ont toujours été?: excellents.

La Libre Belgique

En dehors de deux interruptions dues aux guerres de 1914-1918 et de 1940-1945, ce sont des années de vie culturelle belge qui habitent ces milliers de pages. Au gré du temps, ont figuré au sommaire des articles traitant de politique belge et étrangère, d’économie, de questions sociales, d’histoire, de géographie, de philosophie morale, de sciences et de techniques, de littérature et d’art. La Revue générale mérite donc bien son nom.

Francophonie vivante

Avertissement : ce site est le nouveau site de la Revue générale. Pour préparer les 150 ans de la Revue générale, toutes les tables des matières depuis 150 ans vont d'ici 3 ans être enregistrées sur le site. Nous commençons par la fin et remonterons d'année en année, de mois en mois. Au final, cela formera une base de données considérable structurée selon ce que vous trouvez déjà ici pour l'année 2012. Pour les 10 dernières années, tous les titres d'article seront repris, y compris ceux des chroniques. Merci donc de votre patience. Pour vous faire connaître les évolutions du site, les ajouts dans les tables des matières ou les prochaines éditions de la Revue générale, merci de vous inscrire à notre lettre d'information, ici à gauche. Votre e-mail suffit. Merci. Vous pouvez également nous écrire à notre adresse habituelle ou sur notre page contact.

 
       





A propos des Claines